De la liberté :                                             Retour

Comment être libre ? : Discours de la servitude volontaire - Etienne de la Boétie
http://fr.wikipedia.org/wiki/Discours_de_la_servitude_volontaire

citations :
«Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres. »  --- transposons : n'achetez plus rien d'inutile! (les achats compulsifs ne donnent que des plaisirs de courte durée)

«Les tyrans ne sont grands que parce que nous sommes à genoux.»  --- transposons : il y a plusieurs sortes de tyrannie dont la "médiatique" et la "publicité" qui sont indolores !

LES LIBERTES (selon Streetphilosophie ARTE 06/11/2016)



OoooO

Conclusion : L'ouverture des frontières est une bonne chose, un symbole de confiance, un signe que le liberté peut être plus forte que la peur. Mais si ma sécurité immédiate est menacée (attentats, accidents sur l'espace public, …) je veux être protégé , que ce soit par un garde du corps, des voisins vigilants ou l’État. Selon la philosophie libérale, je ne peux être libre que s'il existe une institution garantissant mes droits fondamentaux et que ce n'est pas la loi du plus fort qui prime ; être libre est une évidence, mais peut-être que cela ne l'est pas et peut-être que le principal danger ne vient pas de l'extérieur mais de l'intérieur, de cette peur qui nous assaille. L'essentiel c'est qu'on ne nous impose ni la liberté ni la sécurité et pour pouvoir choisir entre les deux, il nous faut d'abord la liberté intérieure.




De la démocratie :                 

Démocraties : Jean Baechler - ISBN : 2-7021-1343-5 - Point de vue sociologique - La démocratie est le régime ultime à tous les autres (aristocratie, népotisme...), mais aussi le plus fragile. Les représentants de la démocratie ne sont pas élus parmis les plus compétents mais parmis les plus combatifs (il faut être un "tueur").

De la démocratie en Amérique : Tocqueville

La république : Platon

Politique : Aristote

"100 mots pour construire son bonheur" : Robert Misrahi - Le mot "démocratie" page : 126

Sur les évènements de Côte d'Ivoire :
  Les dictatures africaines :
Le continent africain est depuis 1960, année des indépendances nationales à la merci de personnes ou groupe de personnes, de clans ou régimes politiques qui, une fois installés à la tête des Etats, refusent de partager ou céder le pouvoir, jusqu’à instaurer la dictature : Certains chefs d’Etat se présentent une , deux , trois , quatre , ......
http://europafriq.blogspot.com

De la guerre :

Dans son livre "Le Capitalisme, T1. Les origines" (Folio-histoire : N°.64) ISBN : 2.07.032841.4 --  pages 220 et suivantes,
Jean Baecher résume les principes définis par Clausewitz.
Ainsi :
  1. la guerre est une duel qui vise à imposer par la violence, notre volonté à l'ennemi.
  2. cette imposition est possible à partir du moment où l'ennemi est désarmé.
  3. ainsi le sésarmement de l'ennemi devient le but des opérations de la guerre.
  4. et la guerre tend nécessairement vers les extrêmes, pour devenir une lutte à mort.
Or :
  1. - les deux ennemis ont quelques connaissance l'un de l'autre,
  2. - le premier engagement n'est pas décisif,
  3. - la défaite est quelque chose de relatif, à quoi l'avenir peut porter remède ; l'espoir d'un retournement futur incline à la modération dans l'engagement des forces.